La fille d’Hécate tome 1 – La voie de la sorcière – Cécile Guillot

86170422

Synopsis

« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il y a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don… Maintenant je dois apprendre) m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi?
Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho.
Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »
Maëlys nous ouvre les portes d’un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est la sienne va l’exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l’aideront à résoudre les mystères d’une existence parsemée d’ombres… Car, une sorcière peut-elle s’épanouir coupée de ses racines, ignorante d’un passé dont pourrait dépendre l’avenir?  »

L’avis de Kalynca

En lisant le mot « Sorcière », on peut imaginer les vieilles femmes, au nez crochu avec la grosse verrue au bout, accompagnées d’un chat noir, volant sur un balai, mijotant des potions avec de la bave de crapaud ou des ailes de chauve-souris et jetant de mauvais sorts avec une baguette magique. Ou encore, des femmes, belles, très belles, trop belles même, des ensorceleuses lançant des sorts afin de piéger leur « proie » et d’en faire leur esclaves ou autre.

Pour ceux qui aiment les histoires du Moyen-âge, les sorcières étaient des femmes se servant des plantes afin de guérir les maladies et les blessures. Elles étaient mal vues car elles étaient contre la religion (Je ne vais pas vous faire un dessin pour connaître les motivations de ceux qui les envoyait au bûcher pour, soit disant, « purifier » leur âme)
Notre héroïne est donc effectivement une sorcière, mais pas comme celles que j’ai évoquées plus haut. C’est une sorcière sans pouvoirs magiques, qui se sert de ceux des pierres (Améthyste, etc…) lors de petits rituels pour leurs déesses afin de se purifier et se sentir mieux, ou encore pour se protéger des « mauvaises ondes ».

Ce que j’aime particulièrement, en plus de la recherche sur les rituels des pierres de l’auteure, c’est l’histoire en elle-même. Celle d’une étudiante en psycho qui découvre ses pouvoirs d’elle-même, et qui bouleverse toute sa vie, jusqu’à lui faire découvrir des secrets qui lui ont été cachés depuis longtemps.

Malgré que notre héroïne soit une sorcière différente de celle qu’on connait habituellement, j’ai bien aimé le fait d’avoir intégré un petit chat comme animal de compagnie pour notre jeune sorcière, comme nous pouvons le voir sur la couverture du livre.

J’ai beaucoup aimé lire ce petit roman, il se lit très vite et l’histoire est assez prenante. Pour ceux qui aiment les romans « magique », laissez-vous ensorceler par cette lecture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :